Durant de nombreuses années, la maison Lionnet Couture n’était connue que d’une poignée de clientes mauriciennes qui gardaient jalousement le secret du talent de Véronique. Mais depuis l’ouverture de sa première boutique à Floréal, puis celle, plus récente de Rose-Hill, ses doigts de fée habillent de plus en plus de jeunes femmes et notamment de jeunes femmes qui rêvent d’une robe de mariée sur-mesure pour leur grand jour. Aujourd’hui, Oui au Soleil partage avec vous ce secret et vous fait visiter les ateliers de cette maison mauricienne.

Lire la suite

En pleine semaine de la Haute Couture à Paris, le temple de la mode, Oui au Soleil a eu la chance d’être invité à la présentation de la collection « Rêves d’Amazonie » de la créatrice franco-saoudienne Sakina Paris. C’est dans la Suite Royale de l’hôtel The Westin Palace Vendôme que les créations haute couture de la magnifique Sakina Shbib ont été exposées à un parterre d’invités sous le charme. Et je peux vous dire que je ne me suis pas fait prier deux fois pour aller à la rencontre de cette jeune créatrice qui confectionne des robes de soirée et des robes de mariée à tomber, parfaites pour votre futur mariage à l’île Maurice !

Lire la suite

Quand une créatrice mauricienne de robes de mariée fait le déplacement jusqu’à Paris pour les essayages d’une future mariée, Oui au Soleil ne pouvait évidemment pas passer à côté. Parce que, pour la maison de couture Taf’ta, le service n’a pas de frontières, l’occasion était trop belle pour vous présenter cette maison dont la réputation n’est plus à faire à Maurice, qui habille sur-mesure tant les Mauriciennes que les chanceuses de passage pour leur mariage.

Lire la suite

A quelques jours de l’ouverture de l’incontournable Salon du Mariage de Paris, la nostalgie s’empare de moi et je ne peux m’empêcher de ressortir mes plus belles photos du non moins spectaculaire salon Mariage au Carrousel de l’année dernière.

A l’époque, l’idée de lancer un blog mariage n’avait pas encore commencé à tracer son chemin dans ma petite tête, mais l’envie de faire quelque chose en lien avec cet univers-là était déjà très très encrée.

Ce sont donc les yeux étincelants d’étoiles que je me souviens avoir franchi les portes du salon, symbolisées par de légers voiles blancs tombants en cascade du plafond.

Lire la suite