On possède tous un bijou qui suscite en nous une sensation de bien-être, nous rappelle des souvenirs intenses et nous procure une émotion unique. En tant que femme mariée, je me dis souvent que mes photos de mariage et mon alliance sont les derniers éléments tangibles de cette mémorable journée.

Et de votre mariage à Maurice, ne voudriez-vous pas ramener un objet riche de symboles et de passion ? Prolongez le rêve éveillé de vos noces dans l’océan Indien. Portez à jamais à votre doigt un bijou qui vous rappellera autant ce fabuleux lien que vous avez scellé lors de votre mariage à Maurice que cette terre merveilleuse où vous vous êtes dit « oui pour la vie ».

Clyde Louison

Pour cela, je vais vous parler d’un artisan joaillier au grand cœur, issu d’une famille de bijoutiers depuis neuf générations. Un créateur dans l’âme qui assemble des éléments ultra précieux comme l’or et les diamants avec des matériaux simples et authentiques. Un homme à l’oreille attentive, qui inspire confiance et dont la générosité et la bienveillance ont traversé les frontières, comme son talent, d’ailleurs.

Des créations éclectiques d’inspiration contemporaine

Entre les bijoux et Ravi Jetshan, c’est plus qu’une passion. C’est l’histoire de sa vie, l’histoire de sa famille, une histoire qui a commencé il y a 35 ans avec la création de la joaillerie Ravior, en 1982.

Pour toutes ses créations, la maison Ravior puise son inspiration d’un vécu, d’une phrase, d’une émotion. Les bijoux conçus par Ravi Jetshan s’inspirent de l’histoire et du croquis convenu avec ses clients. Une émotion, un souvenir, une histoire peuvent être contés à travers la création d’un bijou. Et quelle plus belle histoire que celle d’un amour qui s’affirme !

La maison Ravior est reconnue pour ses collections originales qui sont le reflet même de la vision avant-gardiste de son fondateur. La touche mauricienne y est omniprésente. Elle reflète l’ADN de Ravior qui est la fusion de cultures, l’histoire, l’alliance de matières, la superposition de textures, la rencontre du précieux et du rudimentaire… Chez Ravior, on travaille l’argent, l’or, le titane, l’acier mais aussi le diamant et autres pierres précieuses, aussi bien que le bois, les perles, le cuir, car Ravi est quelqu’un qui sait prendre des risques !

Et même si Ravior lance une nouvelle collection chaque année, créer des pièces uniques reste pourtant l’essence même de cette belle maison.

Le virus de la créativité au service de l’amour

Gage d’amour et de fidélité, le bijou de mariage tient une place importante ici. Alliances, bagues de fiançailles, parures et même mangalsutra pour les mariages indiens y sont confectionnés régulièrement. En rencontrant Ravi Jetshan, vous aurez l’assurance d’être venu au bon endroit. Il saura exaucer vos souhaits grâce à l’écoute, l’attention et la générosité dont il sait faire preuve. Crayon en main, Ravi imagine déjà pour vous la création que vous porterez, sous deux à trois semaines, avec fierté.

Une reconnaissance internationale

A Maurice, et même à l’international, la maison Ravior jouit d’une reconnaissance incontestée qui en fait certainement l’une des meilleures adresses pour la création de vos alliances à l’île Maurice. Cartier et Chaumet & Chopard le repèrent lors de la semaine de la joaillerie à Maurice dès 1992. Les distinctions se succèdent au fil des ans et, en novembre 2009, il est sélectionné pour une exposition place Vendôme, le cœur de la bijouterie-joaillerie mondiale. Il y présente des pièces uniques et a les honneurs du Figaro. En 2011, on le retrouve comme seul créateur non européen, dans le catalogue de l’expo « Hommage à Harry Winston » organisée à Monaco par Me Marc-Athur Kohn.

Un créateur engagé auprès des plus vulnérables

Au delà des trophées et des distinctions internationales, Ravior c’est aussi la solidarité, l’empathie pour son prochain et l’engagement sociétal. Il lance, il y a quelques années, le mouvement « Hope » (espoir, en français) et la collection du même nom. L’achat de ce bijou emblématique permet de soutenir l’ONG mauricienne TIPA (Terrain For Interactive Pedagogy through Arts – dont le nom en créole mauricien signifie tout simplement « petit pas ») qui vise à l’intégration dans la société d’enfants vulnérables. Mais surtout, un véritable phénomène est né, générant des initiatives individuelles et des ambassadeurs internationaux : Raymond Houbert décide cette année-là de courir un marathon en portant le bijou dans le but de lever des fonds, Jamel Debbouze et le prix Nobel de littérature Jean-Marie Le Clézio s’engagent également à le porter.

 

Les créations Ravior sont disponibles en bijouterie à Quatre-Bornes, Port-Louis, au Ruisseau Créole et à l’aéroport de Maurice.

Contact :

http://www.ravior.com

 

2 réponses
  1. Ravi Jetshan dit :

    Bonjour Sandrine,

    je m’apelle Ravi Jetshan je suis createur de bijou chez ravior.

    et mon equipe se joint a moi pour vous dire un GRAND merci pour cet Article.

    a bientot pour d’autres collaboration

    cordialement

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *